Les orographies

La réalisation de ce corpus d'oeuvres s'inscrit dans le contexte d'une résidence de création à Bâle, en Suisse.  Le projet est né de réflexions sur l'évolution de notre rapport au paysage en considérant la notion de sublime, et dont la montagne agit comme un symbole patent dans l'histoire de l'art. 

 

Dans ce corpus de dessins, j’ai voulu intégrer l'idée de la mobilité afin d’outrepasser le caractère statique généralement associé au paysage en peinture.  Dans plusieurs cas, j’ai donc privilégié des cadrages et des compositions valorisant l’image du marcheur plutôt que le panoramique. Mais aussi, j’ai souhaité accentuer les références à cette action de marcher par la représentation d'éléments visuels liés aux cartes et à la signalétique que l’on retrouve traditionnellement sur les sentiers de montagne. À travers leur présence, la montagne devient simplement un territoire occupé par des activités humaines, par des trajets tracés au sol, anciens ou non, et par des anecdotes mille fois racontées.  La montagne s'inscrit alors indépendamment du mythe pictural.  

This corpus, which I produced during an arts residency in Basel (Switzerland), arose out of my reflections about our relationship to the landscape. I considered the concept of sublime as defined in art history, and in which the mountain acts as a patent symbol.

 

In this corpus of drawings, I sought to integrate the idea of mobility in order to go beyond the static character generally associated with the treatment of landscapes in visual arts. In many cases, I favoured framing and compositions that highlight the image of the mountain climber, rather than the panorama. I also aimed to emphasize the references to the act of walking, by representing visual elements related to maps and signage that are traditionally found on mountain trails. Through them, the mountain simply becomes a territory occupied by human activities, by paths traced on the ground, be they old or new, and by anecdotes a thousand times told. The mountain then takes a meaning independent from the pictorial myth.